Joël Biard : travaux et publications


Accueil

Curriculum vitae


Travaux et publications

GDR 2522

Enseignement

Publications


A) OUVRAGES

Études et monographies :

[1] [J. Biard, D. Buvat, J.-Fr. Kervégan, J.-Fr. Kling, A. Lacroix, A. Lécrivain, M. Slubicki, rédaction commune],  Introduction à la lecture de la Science de la logique de Hegel, 3 volumes, Paris, Aubier, 1981, 1983 et1987, 303 p., 392 p. et 549 p.

[2] Logique et théorie du signe, Paris, Vrin, 1989, 2e éd. 2006, 348 p.

[3] Guillaume d’Ockham. Logique et philosophie, « Philosophies », Paris, PUF, 1997, 125 p.

[4] Guillaume d’Ockham et la théologie, « Initiations au Moyen Âge », Paris, Éditions du Cerf, 1999, 139 p.

[5] Guglielmo di Ockham e la teologia, « Eredita medievale », Milano, Jacabook, 2000, 113 p. ; texte repris dans C. Marabelli et I. Biffi (dir.) La via moderna, XIV e inizi del XV secolo, Milano, Jacabook, 2010.

[6] Science et nature. La théorie buridanienne du savoir, Paris, Vrin, 2012, 404 p.

Éditions critiques :

[7] Blaise de Parme, Questiones super Tractatus logice magistri Petri Hispani, Édition critique en collaboration avec G. Federici Vescovini, O. Rignani et V. Sorge, « Textes philosophiques du Moyen Âge » XX, Paris, Vrin, 2001, 434 p.

[8] Blaise de Parme, Questiones circa tractatum proportionum Magistri Thome Braduardini, Édition critique en collaboration avec S. Rommevaux, « Textes philosophiques du Moyen Âge » XXII, Paris, Vrin, 2005, 240 p.

[9] Blaise de Parme, Questiones super perspectiva communi, Édition critique en collaboration avec  G. Federici Vescovini, O. Rignani, V. Sorge et R. Bellé, « Textes philosophiques du Moyen Âge », Paris, Vrin, 2009, 359 p.

Traductions :

[10] Jean Buridan, Sophismes, « Sic et Non », Paris, Vrin, 1993.

[11] Guillaume d’Ockham, Somme de logique, Ire partie, Mauvezin, TER, 1988 ; réédition, revue et corrigée, Mauvezin, TER, 1993.

[12] Guillaume d’Ockham, Somme de logique, IIe partie, Mauvezin, TER, 1996.

[13] Guillaume d’Ockham, Somme de logique, IIIe partie, volume 1, avec la collaboration de C. Grellard et K.-S. Ong-Van-Cung, Mauvezin, TER, 2003.

[14]  Guillaume d’Ockham, Somme de logique, IIIe partie, volume 2, avec la collaboration de C. Grellard et K.-S. Ong-Van-Cung, Mauvezin, TER, 2008.

Direction ou codirection d’ouvrages collectifs :

[15] Itinéraires d’Albert de Saxe. Paris-Vienne au XIVe siècle, Actes de la table ronde internationale (Paris, 19-22 juin 1990), « Études de philosophie médiévale » XLIX, Paris, Vrin, 1991.

[16] Préparation, coordination et présentation du numéro « Philosophie médiévale, logique et sémantique » des Études philosophiques, juillet-septembre 1996.

[17] avec R. Rashed : Descartes et le Moyen Âge, « Études de philosophie médiévale » LXXV, Paris, Vrin, 1997.

[18] avec R. Rashed : Les Doctrines de la science de l’Antiquité à l’Âge classique, Leuven, Peeters, 1999.

[19] Langage, sciences, philosophie au XIIe siècle, Actes de la table ronde internationale (Villejuif, 25 et 26 mars 1998), « Sic et Non », Paris, Vrin, 1999.

[20] avec I. Rosier-Catach : La Tradition médiévale des Catégories (XIIe-XVe siècles), Éditions de l’Institut supérieur de Philosophie - Éditions Peeters, Louvain-la-Neuve-Paris, 2003.

[21] avec J. Celeyrette : De la théologie aux mathématiques. L’infini au XIVe  siècle, textes choisis, Paris, Les Belles Lettres, 2005.

[22] avec Sabine Rommevaux : Mathématiques et théorie du mouvement (XIVe-XVIe siècle), Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2008.

[23] avec Fosca Mariani Zini : Ut philosophia poesis. Questions philosophiques dans l’œuvre de Dante, Pétrarque et Boccace, « De Pétrarque à Descartes » LXXVII, Paris, Vrin, 2008.

[24] avec Dragos Calma et Ruedi Imbach : Recherches sur Dietrich de Freiberg, « Studia Artistarum » 19, Turnhout, Brepols, 2009.

[25] Le langage mental du Moyen Âge à l’Âge classique, Louvain-la Neuve - Louvain - Paris, Éditons de l’Institut supérieur de philosophie - Éditions Peeters, 2009.

[26] avec Thierry Gontier : Pietro Pomponazzi entre traditions et innovations, Amsterdam-Philadelphia, B. R. Grüner Publishing Company, 2009.

[27] avec Fosca Mariani Zini, Les Lieux de l’argumentation. Histoire du syllogisme topique d’Aristote à Leibniz, « Studia Artistarum » 22, Turnhout, Brepols, 2010.

[28] avec Sabine Rommevaux, La Nature et le Vide dans la physique médiévale. Études dédiées à Edward Grant, « Studia Artistarum » 32, Brepols, Turnhout, 2012.

[29] avec Martine Pécharman, « Pour un Port-Royal contrasté. Sémiologie, philosophie de la connaissance et théologie », numéro de la revue Les Archives de Philosophie, 78/1 (2015).

[30] Raison et démonstration. Les commentaires médiévaux aux Seconds Anaytiques, « Studia Artistarum » 40, Brepols, Turnhout, 2015.

B. ARTICLES OU CONTRIBUTIONS À DES OUVRAGES COLLECTIFS (du plus récent au plus ancien dans chaque catégorie)

• Articles dans des revues internationales à Comité de lecture

24. « Guillaume d’Ockham », dans Sciences humaines, « Les grands dossiers des sciences humaines », n° 46 (mars-mai 2017) : « les grands penseurs du langage », p. 26-27.

23. « The Place of Aristotle’s Topics: Some examples in the Fifteenth Century », Rivista de Filosofia Neo-scolastica, 4 (2016), p. 845-856.

22. « Quante tipologie di dimostrazione? Origini incrociate nella tradizione degli Analitici Second », Schede medievali, 52 (gennaio-dicembre 2014), p. 71-78.

21. « La sémiologie de Port-Royal. Signes, idées, langage », Les Archives de philosophie, 78/1 (2015), p. 9-28.

20. « Comment définir un accident ? Le double statut de l’accidentalité selon Buridan et ses conséquences sur la théorie de la définition », Revue thomiste, 112 (2012), p. 205-213.

19. [Joël Biard & Sabine Rommevaux] « La question de Blaise de Parme sur le contact entre une sphère et un plan », Early Science and Medicine, 14 (2009), p. 476-538 [étude et édition critique].

18. « Diversité des fonctions et unité de l’âme dans la psychologie aristotélicienne (XIVe-XVIe siècles) », Vivarium, 46 (2008), p. 342-367. voir Textes

17. « Jean Mair et la théorie de la signification », Journal de la Renaissance, V (2007), p. 267-280.

16. « Le rôle des condamnations de 1277 dans le développement de la physique selon Pierre Duhem », Revue des questions scientifiques, 175 (2004), p. 15-35.

15. « Mathématiques et philosophie dans les Questions de Blaise de Parme sur le Traité des rapports de Thomas Bradwardine », Revue d’Histoire des Sciences, 56/2 (2003) [paru en 2004], p. 383-400. Voir Textes

14. « La théorie de l’être et de l’essence de Jean Buridan », Miscellanea Mediaevalia, 30 (2003), p. 383-394. voir Textes

13. « L’être et la mesure dans l’intension et la rémission des formes (Jean Buridan, Blaise de Parme) », Medioevo, XXVII (2002), p. 415-447.

12. « The Middle Ages in Hegel’s History of Philosophy », The Philosophical Forum, XXXI/3-4 (fall-winter 2000), p. 247-258.

11. « La logica del Medioevo oggi », Paradigmi, XVII (1999), p. 207-241.

10. « La place de la félicité intellectuelle dans l’éthique buridanienne », Miscellanea Mediævalia, 26 (1998), p. 977-983.

9. « The Ockhamist Theory of Language : Signification, Intention, Representation », Veritas (Kyodai Studies in Mediæval Philosophy – The chusei tetsugaku kenyu), XVI (nov. 1997), p. 56-74.

8. « De la logique à la physique : quantité et mouvement selon Albert de Saxe », Les Études philosophiques, juillet-sept. 1996, n° spécial « Philosophie médiévale. Logique et sémantique », p. 361-37.

7. « Présentation » du numéro des Études philosophiques consacré à « Philosophie médiévale, logique et sémantique », juillet-septembre 1996.

6. « Présence et représentation chez Pierre d’Ailly. Quelques problèmes de théorie de la connaissance au XIVe siècle », dans Dialogue (revue canadienne de philosophie), XXXI (1992), n° spécial sur le XIVe siècle, p. 459-474.

5. « Matière et forme dans la théorie buridanienne des conséquences », dans Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, LXI (1989), Paris, 1990, p. 151-168.

4. « Les sophismes du savoir : Albert de Saxe entre Jean Buridan et Guillaume Heytesbury », Vivarium, XXVII (1989), p. 36-50.

3. « La logique de l’infini chez Jean Mair », Les Études philosophiques, 1986, p. 329-348. voir Textes

2. « L’unité du monde selon Guillaume d’Ockham », Vivarium, XXII (1984), p. 63-83. voir Textes

1. « La redéfinition ockhamiste de la signification », Miscellanea Mediævalia, XIII (1981), p. 451-458.

Autres revues

8. « Le sujet de l’intellect chez Jean de Jandun », dans Oriens-Occidens. Sciences, mathématiques et philosophie de l’Antiquité à l’Âge classique (Cahiers du Centre d’histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales), 4 (2002) [paru en 2003], p.127-140.

7. « Introduction » au dossier “Y a-t-il un sujet de pensée au Moyen Âge ?”, dans Oriens-Occidens. Sciences, mathématiques et philosophie de l’Antiquité à l’Âge classique (Cahiers du Centre d’histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales), 4 (2002) [paru en 2003], p. 109-112.

6. « Le réalisme de Gauthier Burley : logique, métaphysique, épistémologie », Cahiers de Philosophie de l’université de Caen, n° 38-39 (2002) [paru en 2003], p. 81-105.

5. « L’averroïsme latin », dans Les Cahiers du groupe de recherche sur la philosophie islamique, Centre des études Ibn Rushd (université Sidi Mohammed ben Abdellah, Fès), II (1999), p. 3-27.

4. « La philosophie médiévale intéresse », dans Études, mai 1994, p. 635-645.

3. « Sciences de l’homme : quelles spécificités ? », La Pensée, 293 (1993), p. 5-11.

2. « Le mouvement comme problème logique et métaphysique chez Jean Buridan », dans les Cahiers du Collège international de philosophie, n° 7, mars 1991.

1. « Méthode, système et dialectique dans la Science de la logique de Hegel », La Pensée, 262 (1988), p. 111-121.

• Contributions à des ouvrages collectifs ou à des actes de colloque

75. « Koyré et le problème du vide au Moyen Âge : remarques sur le continuisme et le discontinuisme », dans Jean Seidengart (dir.), Vérité scientifique et vérité philosophique dans l’œuvre d’Alexandre Koyré, Paris, Les Belle Lettres, 2016, p. 125-148

74. « La subalternation selon Jean Buridan », dans Joël Biard (éd.), Raison et démonstration. Les commentaires médiévaux aux Seconds Anaytiques, « Studia artistarum » 40, Brepols, 2015, p. 151-168.

73. « Quelques problèmes de théorie de la connaissance dans les Questions sur la Physique de Nicole Oresme », dans Jean Celeyrette et Christophe Grellard (eds), Nicole Oresme philosophe. Philosophie de la nature et philosophie de la connaissance à Paris au XIVe siècle, « Studia artistarum » 39, Turnhout, Brepols, 2014, p. 185-202.

72. « La norme et l’usage dans la philosophie du langage du XIVe siècle : le cas de Jean Buridan », in Jean-Michel Counet (éd.), Philosophie et langage ordinaire de l’Antiquité à la Renaissance, Louvain-la-Neuve - Louvain - Paris, Éditions de l’Institut supérieur de Philosophie - Éditions Peeters, 2014, p. 125-140.

71. « Paul Vignaux et le nominalisme », in Olivier Boulnois, avec la collaboration de Jean-Robert Armogathe, Paul Vignaux citoyen et philosophe (1904-1987), suivi de Paul Vignaux, La Philosophie franciscaine et autres documents inédits, Turnhout, Brepols, 2013, p. 179-189.

70. « The Status of Categories and its Epistemological Stakes in the Fourteenth Century : The Case of Blasius of Parma », in Sten Ebbesen, John Marenbon, Paul Thom (eds.), Aristotle’s Categories in the Byzantine, Arabic and Latin Traditions, Copenhague, The Royal Danish Academie of Sciences and Letters, 2013, p. 245-262.

69. « La certitude des mathématiques et ses fondements selon Piccolomini », dans Marie-François Piéjus, Michel Plaisance  et Matteo Residori (éds.), Alessandro Piccolomini (1508-1579), un siennois à la croisée des genres et des savoirs, Actes du Colloque international (Paris, 23-25 septembre 2010), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, Paris, 2012, p. 247-257.

68. avec Sabine Rommevaux, édition critique et traduction de Blaise de Parme, Questions sur la Physique, IV, qu. 4 et 5, dans Joël Biard et Sabine Rommevaux (éds), La Nature et le Vide dans la physique médiévale. Études dédiées à Edward Grant, Turnhout, Brepols, 2012, p. 317-378.

67. « Signification et statut du concept de vide selon Albert de Saxe et Jean Buridan », dans Joël Biard et Sabine Rommevaux (éds), La Nature et le Vide dans la physique médiévale. Études dédiées à Edward Grant, Turnhout, Brepols, 2012, p. 269-292.

66. « La noétique de Jean de Jandun et son rapport à celle d’Averroès », dans Ahmad Hasnawi (éd.), La Lumière de l’intellect. La pensée scientifique et philosophique d’Averroès dans son temps, Actes du IVe colloque international de la SIHSPAI (Société internationale d’histoire des sciences et de la philosophie arabe et islamiques), (Cordoue, 9-12 décembre 1998), Leuven, Peeters, 2011, p. 497-506.

65. « Préface » à l’ouvrage de Graziella Federici Vescovini, Le Moyen Âge magique. La magie entre science et religion aux XIIIe et XIVe siècles, Paris, Vrin, 2011 [version française de Medioevo magico].

64. « Albert de Saxe et l’idée d’infini », in Tiziana Suarez-Nani et Martin Rhode (éds), Représentations et conceptions de l’espace dans la culture médiévale / Repräsentationen und Konzeptionen des Raums in der Kultur des Mittelalters (Colloque Fribourgeois 2009), Berlin, De Gruyter, 2011, p. 215-236.

63. « Les commentaires sur le De generatione et corruptione comme lieu de réflexions épistémologiques dans quelques textes du XIVe siècle », in Joëlle Ducos et Violaine Giacomotto-Charra (éds), Lire Aristote au Moyen Âge et à la Renaissance. Réception du traité Sur la génération et la corrruption, Paris, Honoré Champion, 2011, p. 119-134.

62. « Certitudo », in I. Atucha, D. Calma, C. König-Pralong, I. Zavattero (éds), Mots médiévaux offerts à Ruedi Imbach, Porto, FIDEM, 2011, p. 129-138.

61. « Nominalism in the Later Middle Ages », in The Cambridge History of Medieval Philosophy (ed. R. Pasnau), Cambridge, Cambridge University Press, 2010, vol. II, p. 661-673.

60. « Le lieu de la croyance : le traité sur les Topiques de Jean Buridan », in Joël Biard & Fosca Mariani Zini, Les Lieux de l’argumentation. Histoire du syllogisme topique d'Aristote à Leibniz, Turnhout, Brepols, 2010, p. 359-383.

59. « Verbe, signe, concept : l’effacement du verbe intérieur au XIVe siècle », in Testsuro Shimizu and Charles Burnett (eds.), The Word in Medieval Logic, Theology and Psychology, Acts of the XIIIth International Colloquium of the Société Internationale pour l’Étude de la Philosophie Médiévale, Kyoto, 27 september - 1 october 2005, Turnhout, Brepols, 2009, p. 347-364.

58. « Guillaume d'Ockham », dans Histoire de la philosophie (sous la direction de Jean-François Pradeau), Paris, Seuil, 2009, p. 218-223.

57. « Pomponazzi et la “nouvelle physique” : la question du minimum », in Joël Biard et Thierry Gontier (dir.), Pietro Pomponazzi entre traditions et innovations, Amsterdam-Philadelphia, B. R. Grüner Publishing Company, 2009, p. 47-64.

56. « Pierre d'Ailly : langage, concept et représentation », in Le langage mental du Moyen Âge à l’Âge classique, sous la direction de Joël Biard, Peeters, Louvain-la Neuve - Louvain - Paris, 2009, p. 169-183.

55. « Blasius of Parma Facing Atomist Assumptions », in Christophe Grellard et Aurélien Robert (éds.), Atomism in Late Medieval Philosophy and Theology, Leiden-Boston, Brill, 2009, p. 221-234.

54. « Buridan et la connaissance des accidents », dans Christophe Erismann et Alexandrine Schniewind (éds.), Compléments de substance. Études sur les propriétés accidentelles offertes à Alain de Libera, Paris, Vrin, 2008, p. 357-371.

53. « Dante naturaliste. La Questio de aqua et terra », dans Joël Biard & Fosca Mariani Zini (éds.), Ut philosophia poesis. Questions philosophiques dans l’œuvre de Dante, Pétrarque et Boccace, Paris, Vrin, 2008, p. 113-127.

52. « La Question sur les rapports entre les mouvements d’Alexandre Achillini », dans Joël Biard & Sabine Rommevaux (éds.), Mathématiques et théorie du mouvement (XIVe-XVIe siècles), Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2008, p. 59-80.

51. « La position d’objet dans la théorie de la connaissance de Pierre d’Ailly », dans Graziella Federici Vescovini e Orsola Rignani (a cura di —), Oggetto e spazio. Fenomenologia dell’oggetto, forma e cosa dai secoli XIII-XIV ai post-cartesiani, Atti del Convegno (Perugia, 8-10 settembre 2005), « Micrologus’Library » 24, Firenze, SISMEL-Edizioni del Galluzzo, 2008, p. 19-36.

50. « Intention and Presence : the Notion of presentialitas in Fourteenth Century », dans Pauliina Remes, Sara Heinemaa & Vili Lahteenmaki (eds.), Consciousness : From Perception to Reflection in the History of Philosophy, Dordrecht, Spinger, 2007, p. 123-141 [= version anglaise du n° 28].

49. « Signe, image et représentation chez Pierre d’Ailly », dans Intellect et imagination dans la Philosophie médiévale. Actes du XIe Congrès de Philosophie médiévale de la Société internationale pour l’Étude de la Philosophie Médiévale (Porto, du 26 au 31 août 2002), éd. par Maria Candida Pacheco et José F. Meirinhos, Turnhout, Brepols, 2006, p. 1757-1767.

48. « Nicolas d’Autrécourt et Gautier Burley », dans Stefano Caroti et Christophe Grellard (éds.), Nicolas d’Autrécourt et la faculté des arts de Paris (1317-1340). Actes du colloque de Paris (19-21 mai 2005), Stilgraf Editrice, Cesena, 2006, p. 299-318.

47. « John Buridan and the Mathematical Demonstration », dans Vesa Hirvonen, Toivo J. Holopainen and M. Tuominen (éds.), Mind and Modality. Studies in the History of Philosophy in Honour of Simo Knuuttila, Leiden - Boston, Brill, 2006, p. 199-215.

46. « Théorie du mouvement et concept de vitesse au XIVe siècle : l’exemple de Blaise de Parme » (version abrégée de la communication), dans Anne Bonnefoy et Bernard Joly (sous la dir. de —), Actes du Congrès d’histoire des sciences et des techniques organisé à Poitiers du 20 au 22 mai 2004, SFHST, Poitiers, 2006, p. 74-75.

45. « Le sens actif selon Jean Buridan », dans Corpo e anima, sensi interni e intelletto dai secoli XIII-XIV ai post-cartesiani e spinoziani, a cura di Graziella Federici Vescovini Valeria Sorge e Carlo Vinti, « Textes et études du Moyen Age » 30, Turnhout, Brepols, 2005, p. 227-246.

44. « La Métaphysique au Moyen Âge », dans Yves-Charles-Zarka et Bruno Pinchard (sous la direction de —), Y a-t-il une histoire de la métaphysique ?, Paris, PUF, 2005, p. 199-117.

43. « Tradition et innovation dans les commentaires de la Physique : l’exemple de Jacques Zabarella », dans Frank La Brasca et Alfredo Perifano (sous la direction de —), La Transmission des savoirs au Moyen Âge et à la Renaissance, Presses universitaires de Franche-Comté, Besançon, 2005, p. 289-300.

42. Introduction générale (en collaboration avec Jean Celeyrette), notices de présentation et traduction des textes de Jean Buridan, Grégoire de Rimini et Thomas Bradwardine dans le volume De la théologie aux mathématiques, Paris, 2005.

41. « Duns Scot et l’infini dans la nature », dans O. Boulnois, E. Karger, J. L. Solère et G. Sondag (éds.), Duns Scot à Paris (1302-2002), Brepols, Turnhout, 2004, p. 387-405.

40. « L’organisation des sciences spéculatives selon Jean Buridan » dans C. Grellard (éd.), Méthodes et statut des sciences à la fin du Moyen Âge, Lille, 2004, Presses universitaires du Septentrion, p. 26-40.

39. « Signification et assertion chez Blaise de Parme », dans Alfonso Maierù et Luisa Valente, Medieval Theories of Assertive and Non Assertive Language. Acts of the Fourteenth European Symposium on Medieval Logic and Semantics (Rome, June 11-15, 2002), Firenze, Olschki, 2004, p. 429-443.

38. « Zabarella et le mouvement des corps simples (de l’usage d’Averroès au XVIe siècle) », dans R. Morelon et A. Hasnawi (éds), De Zénon d’Élée à Poincaré. Recueil d’études en hommage à R. Rashed, Louvain-Paris, Peeters, 2004, p. 735-751.

37. « Les controverses sur l’objet du savoir et les “complexe significabilia” à Paris au XIVe siècle », dans S. Caroti (éd.), Quia inter doctores est magna dissensio. Les débats de philosophie naturelle à Paris au XIVe siècle, Firenze, Olschki, 2004, p. 1-31.

36. « Le statut des énoncés dans les commentaires du Peri Hermeneias de Gauthier Burley », dans H. A. G. Braakhuis et C. H. Kneepkens (eds), The Commentaries on Peri Hermeneias in the Middle Ages, Haaren, Ingenium Publishers, 2004, p. 103-118.

35. « Le traité sur les Catégories de Blaise de Parme », dans Joël Biard & Irène Rosier-Catach (éds), La Tradition médiévale des Catégories ( XIIe-XVe siècles), Louvain-La-Neuve - Louvain - Paris, Éditions de l’Institut supérieur de Philosophie - Éditions Peeters, 2003, p. 365-378.

34. « Blaise de Parme et la théorie de la signification : “Doctor Parisinus” ? », dans Giancarlo Marchetti, Orsola Rignani & Valeria Sorge (éds.), Ratio et Superstitio. Essays in Honour of Graziella Federici Vescovini, Louvain-la-Neuve, FIDEM, 2003, p. 221-242.

33. « God as First Principle and Metaphysics as a science », dans R. L. Friedmann and L. O. Nielsen (eds.), The Medieval Heritage in Early Modern Metaphysics ans Modal Theory, 1400-1700, Dordrecht, Kluwer Academic Publishers, 2003, p. 75-97.

32. « Logique et psychologie dans le De intellectibus d’Abélard », dans Jean Jolivet et Pierre Habrias (dir.), Pierre Abélard. Colloque international de Nantes, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2003, p. 309-320.

31. « Le système des sens dans la philosophie naturelle du XIVe siècle (Jean de Jandun, Jean Buridan, Blaise de Parme), dans Micrologus X (2002), « I cinque sensi », Firenze, Sismel, Edizioni del Galluzzo, p. 335-351.

30. « L’analyse logique des termes transcendantaux selon Jean Buridan », dans G. Federici Vescovini (éd.), Le Problème des transcendantaux du XIVe au XVIIe siècle, Paris, Vrin, 2002, p. 51-66.

29. « Histoire de la philosophie, histoire des idées et institutions : le cas de la philosophie médiévale », dans Yves-Charles Zarka (dir.), Comment écrire l’histoire de la philosophie ?, Paris, PUF, 2001, p. 201-213.

28. « Intention et présence : la notion de praesentialitas au XIVe siècle », dans Dominik Perler (éd.), Ancient and Medieval Theories of Intentionality, Brill, Leiden-Boston-Köln, 2001, p. 265-282.

27. « Pouvoir et représentation selon Guillaume d’Ockham », dans Jean-Pierre Cotten, Robert Damien et André Tosel (éds), La Représentation et ses crises, Annales littéraires de l’université de Franche Comté, Besançon, 2001, p. 15-32.

26. « The Natural Order in John Buridan », dans H. Thijssen & J. Zupko (eds), The Metaphysics and Natural Philosophy of John Buridan, Leiden, Brill, 2001, p. 77-95.

25. « Linguistique et logique durant le Bas Moyen Âge », dans History of the Language Sciences / Geschichte der Sprachwissenschaften / Histoire des sciences du langage, edited by Sylvain Auroux, E. F. K. Koerner, Hans-Joseph Niederehe, Kees Versteegh, Walter de Gruyter, Berlin / New York, 2000, tome 1, p. 560-572.

24. « La toute-puissance divine dans le Commentaire des Sentences de Jean Mair », dans G. Canziani, M. A. Granada, Y.-Ch. Zarka (éds), L’onnipotenza nel pensiero dei secoli XVI e XVII, Milano, Milano, FrancoAngeli, 2000, p. 25-41.

23. « Les trois “voies” dans les textes logiques de Jean de Celaya », dans Medieval and Renaissance Logic in Spain. Acts of the 12th European Symposium on Medieval Logic and Semantics, University of Navarre, Pamplona, 26-30 May 1997, ed. by I. Angelleli and P. Pérez-Ilzarbe, Geog Olms Verlag, Hildesheim/Zürich/New York, 2000, p. 275-290. voir Textes

22. « Le langage et l’incorporel. Quelques réflexions à partir de l’ Ars meliduna », dans J. Biard (éd.), Langage, sciences, philosophie au XIIe siècle, Paris, 1999, p. 217-234.

21. « La « science divine » comme paradigme du savoir chez quelques auteurs du XIVe siècle : Pierre d’Auriole, Grégoire de Rimini », dans R. Rashed et J. Biard (éd.), Les Doctrines de la science de l’Antiquité à l’Âge classique, Leuven, 1999, p. 189-210.

20. « L’idée de nature dans la physique de Jean Buridan », dans Filosofia e scienza classica, arabo-latina medievale et l’età moderna, a cura di Graziella Federici Vescovini, Louvain-la-Neuve, FIDEM, 1999, p. 97-112.

19. « Science et rhétorique dans le commentaire de Jean Buridan sur la Rhétorique », dans G. Dahan & I. Rosier-Catach (éds), La Rhétorique d’Aristote, traditions et commentaires de l’Antiquité au XVIIe siècle, Paris, Vrin, 1998, p. 134-152.

18. Article « Enzyklopädie » [40 000 signes] dans Historisch-kritisches Wörterbuch des Marxismus, hrsg. Wolfgang Fritz Haug, 1997, p. 604-620.

17. « La conception cartésienne de l’étendue et les débats médiévaux sur la quantité », dans J. Biard & R. Rashed (éds), Descartes et le Moyen Âge, Paris, Vrin, 1997, p. 349-361.

16. « Le système des causes dans la philosophie naturelle de Jean Buridan », dans A. Hasnawi, A. Elamrani-Jamal & M. Aouad (éds), Perspectives médiévales (arabes, hébraïque, latines) sur la science et la philosophie grecques, Leuven - Paris, Peeters - IMA, 1997, p. 491-504.

15. « La science divine entre signification et vision chez Grégoire de Rimini », dans C. Marmo (éd.), Vestigia, Imagines, Verba : Semiotics and Logic in Medieval Theological Texts (XIIth-XIVth Century), Brepols, 1997, p. 393-408.

14. « Intention et signification chez Guillaume d’Ockham. La critique de l’être intentionnel », dans A. de Libera, A. Elamrani-Jamal et A. Galonnier (éds), Langages et philosophie. Hommage à Jean Jolivet, Paris, Vrin, 1997, p. 201-220.

13. « Le statut du mouvement dans la philosophie naturelle buridanienne », dans St. Caroti et P. Souffrin (éds), La Nouvelle Physique au XIVe siècle, « Biblioteca di Nuncius », Studi e testi 24,  Firenze, Leo Olschki Editore, 1997, p. 141-159.

12. « Signe monétaire et signe linguistique. La critique de la chrématistique chez Jean Buridan », dans B. C. Bazán, E. Andújar & L. G. Sbrocchi (éds), Les philosophies morales et politiques au Moyen Age (Actes du IXe Congrès international de philosophie médiévale, Ottawa, 17-22 aout 1992), 3 vol. New York/Ottawa/Toronto, 1995, vol. III, p. 1420-1435.

11. « Guillaume d’Ockham. Logique, commentaires sur la Physique », dans Gradus philosophique, G.-F., Paris, 1994, p. 247-255.

10. « Albert de Saxe et les sophismes de l’infini », dans St. Read (ed.), Sophisms in Medieval Logic and Grammar. Acts of the Ninth European Symposium for Medieval Logic and Semantics (St. Andrews, June 1990), Dordrecht/Boston/London, Kluwer Academic Publishers, 1993, p. 288-303.

9. « Logique et physique de l’infini au XIVe siècle », dans Fr. Monnoyeur (sous la dir. de —), Infini des mathématiciens, Infini des philosophes, Paris, Belin, 1992, p. 17-36.

8. « Conception sémiologique de la science et statut ontologique de la quantité dans le nominalisme parisien du XIVe siècle », dans Gr. Federici Vescovini (éd.), Filosofia, Scienza e Astrologia nel Trecento europeo, Padova, Il Poligrafo, 1992, pp. 135-154.

7. « Les logiciens médiévaux face aux textes d’Aristote. L’exemple de Guillaume d’Ockham », dans Penser avec Aristote, études réunies sous la dir. de M. A. Sinaceur, Toulouse, Unesco/Érès, 1991, p. 307-324.

6. « Sémiologie et théorie des catégories chez Albert de Saxe », dans J. Biard (éd.), Itinéraires d’Albert de Saxe, Paris-Vienne au XIVe siècle, Paris, Vrin, 1991, p. 87-100.

5. Article « Subjekt » dans Europäische Enzyclopädie zu Philosophie und Wissenschaften, herausgegeben von Hans-Jorg Sandkühler, Hamburg, Felix Meiner Verlag, 1990, vol. IV, p. 474-480.

4. « Verbes cognitifs et appellation de la forme selon Albert de Saxe », dans Knowledge and the Sciences in Medieval Philosophy, Proceedings of the Eighth International Congress for the Study of Medieval Philosophy (Helsinki, août 1987), Helsinki, 1990, p. 427-435.

3. « Le cheval de Buridan. Logique et philosophie du langage dans l’analyse d’un verbe intentionnel », dans O. Pluta (éd.), Die Philosophie im 14. und 15. Jahrhundert, Amsterdam, Verlag Grüner, 1988, p. 119-137. voir Textes

2. « Sémantique et ontologie dans l’Ars meliduna », dans J. Jolivet & A. de Libera (éds), Gilbert de Poitiers et ses contemporains, Napoli, Bibliopolis, 1987, p. 121-144. voir Textes

1. « La signification d’objets imaginaires dans quelques textes anglais du XIVe siècle », dans O. Lewry (éd.), The Rise of British Logic, Toronto, Pontifical Institute of Medieval Studies, 1985, p. 265-283.



Voir Travaux en cours

Retour à la page d’accueil